Chère école

Chère école

Tristan a grandi dans le quartier de la Banane, une cité du 20ème arrondissement de Paris. Au collège, il consomme du cannabis, est insolent avec ses professeurs et harcèle d’autres élèves. Aujourd’hui, à 28 ans, il est ingénieur informaticien dans une grande entreprise. Il s’adresse à l’élève turbulent qu’il a été, en essayant de comprendre les causes de son comportement de l’époque.

Une lettre sonore réalisée par Alice Milot et Charlie Dupiot.
Avec la participation de Blacka L’Aigle.
Création musicale, mixage et réalisation: Romain Dubrac.
Composition musicale : Zonart, le pseudonyme d’artiste de Tristan. 

Chère classe

Au lycée professionnel Vauban d’Auxerre, tout le monde se souvient de cette classe de 3ème, l’an dernier. Insultes, violences, harcèlement… Une poignée d’élèves ont fait vivre un enfer à Juliette et Caroline, enseignantes, et à leurs camarades de classe.

 

Une lettre sonore à quatre voix réalisée par Alice Milot et Charlie Dupiot
Création musicale, mixage et réalisation: Jérémie Besset.

Chère 6ème

Nora, Sandro, Ziad, Chérine… Ils sont élèves en classe de CM2 et de 4ème.
Entre appréhensions et souvenirs, ils se confient sur le passage au collège et la découverte d’un nouveau monde.

Une lettre sonore réalisée par Charlie Dupiot et Alice Milot.

Extraits du film “Journal d’un dégonflé” et de la série “Riverdale”.

Création musicale, mixage et réalisation: Romain Dubrac

Chère classe d’accueil

Yousra, Mamadou, Djamila et Nihal ont entre 15 et 17 ans. Ils viennent du Maroc, du Sénégal, d’Algérie et des Comores. À leur arrivée en France, tous sont passés par une classe d’accueil dans un collège de Seine-Saint-Denis pour apprendre le français. 


Une lettre sonore réalisée par Alice Milot et Charlie Dupiot.

Création musicale, mixage et réalisation: Romain Dubrac.
Avec la participation de Lise, enseignante.

Chère camarade de classe

Marie et Emilie, 18 ans, en lycée pro à Auxerre, se sont bagarrées violemment il y a quelques mois. Elles n’en ont jamais reparlé depuis. Pour la première fois, elles amorcent un dialogue.

 

Une lettre sonore réalisée par Alice Milot et Charlie Dupiot.

 

Création musicale, mixage et réalisation: Romain Dubrac.